André Chabot
Docteur en Sciences,
géologue, hydrogéologue, hydrogéochimiste
.

 

  PROFIL PROFESSIONNEL
  • Recherche, études, consultances et expertises dans le domaine de la géologie générale, de l'hydrogéologie et de l'hydrogéochimie, y compris à l'étranger.
  • Spécialisation dans le domaine de l'eau (recherche, forages, protection de captages, etc.) et dans le domaine de l'environnement (implantation, aménagement et surveillance de Centre d'Enfouissement Technique de déchets industriels solides).


  FORMATION
  • Licence en Géologie et Minéralogie - UCL
  • Doctorat en sciences - UCL


  MISSIONS INTERNATIONALES
  • Voyages d'études en France, Mexique, Angleterre et Irlande; stage d'analyses au laboratoire de géochimie de l'Université de Reading (Angleterre) et participation à une campagne océanographique du Météor (Allemagne) le long de la côte Ouest de l'Afrique du Nord.
  • Mission de Consultance à Taïwan, en Corée du Sud, au Tchad, au Burundi, en Équateur, au Maroc, en Ulster, à Djibouti, au Zimbabwe et en Chine continentale.


ACTIVITES PROFESSIONNELLES
       1983 – 2013
  • Activités de bureau d'études et de consultance.
  • Création du groupement de géologues indépendants : GéobelConseil en 1985.
  • Création de Géofina S.A. en 1991. Géofina S.A soutient les activités de bureau d'études et de consultances développées au sein de GéobelConseil.
       1969 - 1982
  • Bourse de recherche IRSIA.
  • Assistant dans l'unité de Géologie Générale (UCL) jusqu'en 1978 avec une fonction d'enseignement et de recherche jusqu'au dépôt d'une thèse de doctorat (1979).
  • Activité de recherche scientifique en géochimie des sédiments carbonatés durant 3 ans (mandat de recherche CEE-SPPS).


COMPÉTENCES PARTICULIERES
  • Techniques classiques de terrains, échantillonnage en mer, forage mécanique carotté ou destructif, techniques géophysiques (sismique réfraction, sondage électrique), échantillonnage environnemental.
  • Techniques et gestion de laboratoire : microscopie optique, électronique, analyses chimiques par voie humide en spectrophotométrie d'absorption atomique et émission de Plasma.
  • Techniques informatiques.
  • Droit et législations : connaissance des textes législatifs & réglementaires sur l'environnement, en particulier sur les domaines de l'eau et des déchets.
  • Direction de travaux de fin d'études en hydrogéochimie.


PUBLICATIONS

    • CHABOT, A., 1970. Description d'un sondage effectué à Gages au voisinage de la limite dévono-carbonifère. Bull. Soc. Bel. Géol. Pal. and Hydr., t. 79, pp. 5-10
    • CHABOT, A.G., 1972. Stratigraphie du Tournaisien aux environs de Ciney. Bull. Soc. Bel. Géol. Pal. and Hydr., t. 82, pp. 181-200.
    • CHABOT, A.G. & LAURENT, H., 1972. Recherche par sondage de la limite dévono- carbonifère à Mévergnies. Bull. Soc. Bel. Géol. Pal. and Hydr., t. 82, pp. 375-392.
    • PIESSENS, P. & CHABOT, A. G., 1977. Bathymetry and sediments of the Arguin Platform; Mauretania, West Africa. Mém. Inst. Géol. Univ. Louvain, t. XXIX, pp. 369-379.
    • CHABOT, A.G. & WAUTHIER, J., 1981. Pilotage automatique d'un diffractomètre de rayon X, par un mini-ordinateur. Mém. Inst. Géol. Univ. Louvain, t. XXXI, pp. 349-353.
    • CHABOT, A.G. &  JACQUES, Th. G., 1982. Inventaire des richesses marines.
    • In Vivant Univers, n° 337, pp. 20-31.
    • CHABOT, A.G., 1985. Fondements géologiques des ruines de l'abbaye de Villers-la-Ville : une réflexion sur la géoarchéologie ou l'archéogéologie.  In "Les Traces qui nous parlent", 2ème Coll. CHIREL BW (1985).
    • CHABOT, A.G., 1985.  La géométrie du Dépôt, un atout majeur pour l'Environnement.
    • In Coll. Nat. Com. Bel. géol. Ing., Acta, vol. 1., pp. 2.18-2.27.
    • GONTIER, E., CHABOT A. & al., 1990.  Influence of recharge water on groundwater and aquifer properties. 2 nd International Groundwater Conference, Malaysia, 4 p. 4 fig.
    • CHABOT, A. G., 1990.  Sédiments du sarcophage de Tournai. In Publications d'Histoire de l'Art et Archéologie de l'Université catholique de Louvain. T. LXXIV, pp. 59-62.
    • CHABOT, A.G., & NAVARRE, A.(†), (en préparation) : Le bassin d'orage de Louvain-La-Neuve : un exemple d'observation de l'interaction entre les eaux limniques et les eaux souterraines.


     
    Réalisation : NC Communication Mentions légales